Actualités

Le bijou Art déco

Un souffle d’audace agite le milieu de la joaillerie dans les années 1925. Une nouvelle esthétique est née, issue des mouvements artistiques de l’époque : le cubisme, le futurisme, le constructivisme Russe et des nouvelles technologies. Les artistes touchés par cette modernité sont Jean Fouquet, Gérard Sandoz, Raymond Templier, Jean Desprès, Suzanne Belperron, René Boivin…

Ils s’inspirent de l’architecture et de la mécanique. Leurs bijoux sont géométriques et volumineux. Ils affectionnent les pierres fines et les pierres durent et se détournent des pierres précieuses.

Le Musée des Arts décoratifs s’est penché sur cette révolution artistique lors d’une exposition organisée au printemps dernier, présentant des pièces exceptionnelles.

Lorsqu’ils sont signés ou provenant d’une collection connue, ces bijoux Art déco peuvent atteindre, en vente publique, des prix records.

Exemples : Jean Desprès, bracelet en argent, adjugé 3 894 €*, Rossini Svv, Expert Cécile Simon. Raymond Templier, broche onyx et diamants, adjugée 20 456 €*, Rossini Svv, Expert Cécile Simon. (*frais compris)